Reborn Esperienza

Forum Reborn au contexte original...Laissez vous tenter !
 
l'Event est maintenant lancé!
Akis devient modérateur! Bravo à lui et merci ♥️

Partagez | 
 

 Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jude Di Renzo
Di Luna
Forest's
Brother Complex- Cute Nurse
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 26


MessageSujet: Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]   Mer 9 Oct - 16:21

Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]
► Problèmes à l'horizon  ◄




Qu’elle belle journée, fut la première chose que pensa Jude en ouvrant les rideaux de l’appartement qu’il partageait avec son frère.  Il se pencha de manière à appuyer son front contre la vitre, fixant les passants dehors qui vivaient leur vie sans se douter de ce qui pouvait bien se passer autour d’eux. Il se recula quelques secondes après pour voir la marque sale sur la vite. Il l’essuya d’un revers de manche de son pyjama puis empoignant la pommeau de manière à l’ouvrir et ainsi à laisser le vent venir s’infiltrer dans les moindre recoins de la pièce. Il huma un bon coup puis laissa tout son corps se relâcher avant de repartir en direction de son lit. Il commença à se mettre juste en sous vêtement, attrapant au passage une serviette, il sortit dans le couloir pour rejoindre la salle de bain. Comme d’habitude, c’était le calme plat dans cette garçonnière.

*Est-ce qu’il est au moins rentré cette nuit … ? se demanda Jude en soupirant.*

Cela faisait plusieurs jours qu’il n’avait pas vu son frère et réellement il lui manquait. Quand ce n’était pas lui qui découchait, c’était Jude, à force de passer son temps à flirter dans des bars il avait la mauvaise habitude de finir la nuit chez ses proies. Il commençait à se dire qu’il fallait peut être qu’il se calme un peu, sinon il finirait pas réellement plus voir son frère. Devant le miroir, il s’examina quelques minutes, se tournant pour fixer son dos. Il avait encore quelques marques de la dernière bagarre qu’il avait eu à cause de deux familles Italiennes. Bon, il fallait avouer qu’il ne s’en était pas si mal sortit mais, il aurait voulu ne pas être mêlé à leurs histoires autant qu’il l’avait été. Il lâcha à nouveau un soupir avant d’enlever le linge qu’il lui restait et de sauter sous l’eau de la douche. La chaleur qu’elle dégageait le fit frémir d’extase, il n’y avait vraiment rien de mieux qu’une bonne douche au réveil.

Une fois bien relaxé, il se décida à sortir enroulant sa serviette autour de sa taille. Il se déplaça dans l’appartement pour à nouveau rejoindre sa chambre. Il s’installa devant son bureau, repliant ses jambes sur la chaise et chopant un livre. Il ne savait pas vraiment ce qu’il allait faire aujourd’hui, il n’avait pas de travail et …il était seul. Il commença à feuilleter son livre, regardant les paysages qui étaient en images. Bon, n’arrivant pas à se décider de sa destination du jour, il ferma son livre avant de le mettre droit sur la reliure. Il le lâcha, le bouquin perdant son équilibre tomba les pages ouvertes.

« Bon bah se sera Venise aujourd’hui, dit il en se levant rapidement. »

Il n’y était encore jamais allé, pourtant il savait que c’était LA ville qu’il ne fallait pas louper. Mais, il savait aussi que pour profiter réellement de cette ville, eh bien… fallait être en couple. Hors ce concept pour lui était encore trop vague. Il se planta devant son placard de vêtements, il détailla tout ce qu’il avait et qu’une pensée s’éleva : mon dieu une vraie penderie de filles… Il chopa un débardeur noir qu’il enfila avant de mettre par-dessus un t-shirt blanc qui était large au niveau du haut pour que d’un côté ça lui tombe de l’épaule et de l’autre… eh bien que ça reste sur l’épaule. Il attrapa ensuite un boxer avant de rajouter un pantalon serré noir auquel il y rajouta une ceinture simple marron, sinon son bas se ferait la mal. Il s’étira ensuite de tout son long avant de faire plonger le haut de son corps en avant pour qu’il puisse toucher ses pieds. Il recommença à faire cette action plusieurs fois, puis il sautilla sur place.

« Bon eh bienlet’s go »

Son sac en main, il s’éclipsa de l’appartement en fermant bien derrière lui. Il marcha pendant plusieurs minutes, heureusement qu’il n’était pas si loin de la gare. Il y entra, tout sourire sur le visage avant de se diriger vers un comptoir. Il salua l’hôtesse et lui commanda les billets qui lui permettrait de quitter Torino direction la grande Venezia. Installé dans le train, il ne bougea pas de sa place, ne fit attention à personnes à part le paysage qui défilait devant ses yeux. Il trouvait que l’Italie était vraiment en beau pays, le Japon lui manquait par moment mais, il faisait avec, il fallait aller de l’avant.

« Stazione di Venezia, Stazione di Venezia, Vi preghiamo gentilmente di scendere dal treno, annonça la voix aux haut-parleurs. »

Jude ne se fit pas prier et s’en alla du train sans attendre. Sortant par la suite de la gare, il pu voir avec émerveillement la belle vue que s’offrait à lui. Comme s’il retournait en enfance, il se mit à courir en direction des canaux, il se plaqua contre une rambarde et regarde en bas, le fleuve qui s’écoulait tranquillement. Des gondoles passaient en grands nombres, avec des couples, tous différents. Le jeune infirmier ne put s’empêcher de se mettre à rire, se moquant des regards intrigués des passants. Il aurait aimé testé ces mini bateaux mais… il se garderait ça pour le jour où il aurait quelqu’un avec qui partager ce moment. Ses pieds l’emmenèrent faire le tour de la ville, il s’arrêtait assez souvent pour fouiller dans les magasins. Plus le temps passait plus il avait de sacs qui pendouillaient à ses bras. Il se disait à chaque fois : je rentre, je regarde mais je n’achète rien… Ouai enfin il était faible d’esprit quoi.

Commençant légèrement à fatiguer, il décida qu’il allait devoir se poser quelque part. Passant devant un bar discret, dans une ruelle tout ce qui a de bien banale –mais au moins elle était large et bien éclairé par le soleil du coup il n’avait pas de crise de peur-. Il poussa délicatement la porte puis se mit à scruter l’endroit. C’était du genre familiale, tout était en bois, c’était calme avec en arrière de la musique bien genre jazz. C’était un bien bel endroit que Jude était content d’avoir découvert. Il commença à avancer quand ses sacs percutèrent un homme, qui n’avait pas vraiment aimé qu’on le secoue ainsi. Il se leva d’un seul coup en faisant tomber sa chaise.

« Oh tu te prend pour qui bastardo ? demanda l’homme. »

« Veuillez m’excuser monsieur mais malgré votre corpulence je ne vous avais pas vu. »

Oui bon Jude le cherchait un peu beaucoup sur le coup mais, il n’aimait pas ce faire insulter de la sorte. Avec les cours qu’il avait prit, il pu éviter assez facilement le coup de poing qu’il voulait lui faire manger. Bien sûr, il esquiva tout les autres avec une tête où on pouvait lire tout son ennuie. Bon à force de reculer pour éviter, il fallait bien que son dos percute quelque chose. Et là c’était le bar, surpris sur le coup d’être bloqué, il para le dernier coup qui était lent mais assez puissant pour faire grimacer Jude. Il le repoussa en utilisant sa propre force, puis commença à courir sur le côté mais, l'homme finit par l'attraper par l'épaule. Le gros le souleva au-dessus de sa tête et l'envoya valser très loin dans la salle. Son corps percuta une table avant de continuer sa route pour sentir quelque chose de plus "doux". Ses genoux venaient de toucher le sol, alors qu'il se frottait la tête encore sous le choc.

« Ouaille.... Ça fait mal, gémit-il entre ses dents alors que du sang coulait de son nez. »

Il s’était bien mangé la table…il remonta son regard pour se rendre compte qu’il était hum… entre les jambes de quelqu’un. Il se mit à rougir de manière violente, en voyant la petite distance qu'il y avait entre l'entre jambe de la personne et le visage de l'infirmier. Mon dieu qu’il allait passer pour un pervers…N’empêche … son corps et sa tête n’avaient pas l’air de tilter qu’il fallait peut être qu’il se bouge, non lui préférait rester dans cette position autant gênante qu’excitante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Del Rosa
Van Sidèris
Earth's Guardian
Devil's Inside
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 27


MessageSujet: Re: Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]   Dim 17 Nov - 10:06


Le bon, la brute & le beau gosse


Jude di Renzo & Freya del Rosa





« Et puis quoi encore ? Tu veux pas non plus que je sois à poil ? »
« Pourtant cette tenue, te va à merveille ! Arrête de geindre, c'est juste pour une journée...C'est pas toi qui est censé me rappeler qu'on est en "mission" ? »
« Rhaaaa la ferme Freya ! Tu me gonfles ! »

Ha les femmes, toujours à se plaindre quand elles sont pas contentes, et les première à te faire les yeux doux pour obtenir ce qu'elles veulent ! Pourtant, c'est dommage mais c'est vrai que cette tenue de maid, lui allait à ravir ! Bah, elle reviendra quand elle se sera calmée sans doute ! En attendant, c'était le moment de prendre un peu de bon temps. Freya décida donc de prendre congés, ne pas rester planté comme un poireau en plein milieu de cette ruelle de Venise ! C'est vrai qu'ils étaient en mission, dans la ville de l'amour ! Pfff, un sentiment bien stupide ! Tant qu'il y a l'alcool et le sexe et le pouvoir, le reste importe peu ! Il entra donc dans un bar à l'ancienne, style ancien, avec du bois laqué, et une musique de jazz ! On se croirait au Western, c'est sensas ! Il s'installa sur un des canapés en face du comptoir où une belle serveuse vint lui demander avec des yeux doux ce qu'il voulait boire ! Haha, le charme commercial !

« Un whisky avec trois glaçons ! »

Elle prit sa commande et dans un doux sourire charmeur, s'en alla vers le comptoir ! Pas une ne résiste à son charme quand il est au meilleur de sa forme ! D'ailleurs, deux jeunes femmes demandèrent la possibilité de s'assoir à sa table. Il accepta, et commença à discuter avec les demoiselles, qui lui faisait l'éloge de sa prestance ! Sauf qu'il n'était pas en chasse, il venait passer le temps, rien de plus, il ne rentra pas totalement dans leur jeu de séduction. Le verre de whisky à la main, il sirotait doucement sa boisson d'homme, avant de sentir quelque chose de moelleux lui attiré sur les jambes ! Disons qu'il n'avait pas fait attention au brouhaha environnant. Un jeune homme, avait sa tête, près de son entrejambe ! Loin de le perturber croyait moi, il souriait d'avance de son air mesquin et tentateur !

« D'habitude quand on veut me faire une gâterie, on me demande mon autorisation, mais puisque tu sembles insister, je ne vais pas refuser, fais toi plaisir, je t'en prie ! »

Il s'attendait déjà à une réaction outrée de la part du jeune garçon, mais bon, c'était pour le bon plaisir de Freya, alors tant qu'à s'amuser un peu dans cette ville morose et complètement à l'eau de rose. Sauf que quelqu'un lui enleva son bon vouloir ! Un homme énervé, dont la corpulence n'était pas à prouver, et qui parle en dialecte italiano ! Freya commençait à comprendre la situation, et posa ses yeux bleus vers le jeune homme.

« Ce type t'importune, mon mignon ? »

Dans le genre diminutif à la fois flatteur et dégradant, il avait fait fort le Van Sidéris.










FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Di Renzo
Di Luna
Forest's
Brother Complex- Cute Nurse
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 26


MessageSujet: Re: Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]   Mar 19 Nov - 10:36

Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]
► Plus qu'une coïncidence  ◄




Le jeune Jude qui était encore sous le choc de ses précédents coups donnés par le gros monsieur, regardait réellement l’entrejambe de ce nouvel inconnu qu’il venait d’appréhender avec la grâce d’un rhinocéros. Essayant tant bien que mal de cacher ses rouges, sa gêne et tout autre hoquet timide, il finit par relever son regard doré dans un océan bleu. Le sourire que cet homme avait sur le bout des lèvres venait de faire bondir son cœur avant de fondre tel un glaçon au soleil. Quel horreur ! Il aimait pas du tout les beaux garçons comme lui ! Non enfin plutôt il les adorait ! Vraiment trop… du coup son cœur lui jouait des tours ! Arg qu’est-ce qu’il détestait cette sensation. Respirant doucement pour se calmer, il tilta se que venait de laisser échapper ses deux lèvres fines…. Mais mais mais ! Est-ce que Jude semblait vraiment apte ou plutôt prêt à lui faire une gâterie ?! Certes, il ne doutait en rien de ses habilités à faire ça surtout qu’il était gay, donc ça ne le dérangeait pas vraiment qu’il lui sorte une telle chose.

« C’est pas comme-ci j’étais venu de moi-même sur votrebien que certes c’est tentant, chuchota t-il de manière à être à peine entendu. »

Jude secoua vivement la tête de manière à répondre un beau ‘’non‘’ à sa bien gentille offre. Puis bon… c’était pas trop le moment. Il venait de se souvenir pourquoi il avait finit ainsi quand il entendit une voix s’élever derrière lui, d’humeur pas très chaleureuse pour un petit câlin. Le jeune infirmier se tourna tout doucement avant de revoir cette masse musculaire demander à être réparé pour ce qu’il avait fait. Graou …. Puis quelle idée de parler en Italien sans rire ?! Jude n’était pas un Italien pur, il avait du mal avec les dialectes vraiment soutenus bien …de leur langue.  Il allait commencer à se lever quand il entendit à nouveau cet inconnu lui adresser la parole.

* Comment ça mon mignon ?! ça se trouve que je suis plus vieux que toi …. Bon certes je sais que je suis beau mais mignonça faitj’ai plus l’âge, grogna t-il dans sa tête *

Il tourna à nouveau sa tête vers l’homme puis l’inclina légèrement en avant pour le remercier à la manière nippone. Il n’aimait pas trop mêler n’importe qui à ses affaires même si pour ce coup il aurait vraiment eu besoin d’aide. De ses deux mains, il s’appuya sur les jambes du beau gosse –car réellement Jude le reconnaissait vraiment comme étant un vrai beau mec !- pour s’aider à se lever, en s’excusant. Il fit de nouveau face à son ‘’agresseur‘’ prêt à en découdre quand l’homme le poussa violement en arrière avec ses mains bourrues.

Jude perdit à nouveau l’équilibre et finit le fessier …tiens ce n’était pas dur … ce n’était donc pas le sol. Il se tourna pour voir où il était avant de rougir à nouveau comme une tomate bien mur. Il venait de tomber sur son beau ‘’sauveur‘’… après avoir eu la tête sur ses parties, voilà que c’était son derrière… cette fois-ci c’était finit, il allait penser que c’était plus qu’une simple coïncidence ! Pourtant l’infirmier avait rien demandé de tout ça !!! Bon certes se retrouver ainsi contre quelqu’un d’incroyablement sexy c’est ce qu’on pourrait dire : le must du must.

« Je suis de nouveau désolé vraiment ! c’est cet homme qui n’arrête pas de me pousser vers vous …, s’exclama t-il en bougeant ses fesses sur ses jambes, bien que je pourrais limite le remercier. »

Mais la fin de sa phrase, il préféra la dire bien doucement pour ne pas qu’il l’entende…enfin il espérait ne pas avoir été entendu.

« Si votre offre tient toujours, pour éviter d’avoir à tomber encore sur vous *bien que cela ne me gêne pas * je ne serais pas contre un peu d’aide, rajouta Jude en rigolant. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Del Rosa
Van Sidèris
Earth's Guardian
Devil's Inside
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 27


MessageSujet: Re: Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]   Mar 26 Nov - 14:49


Le bon, la brute & le beau gosse


Jude di Renzo & Freya del Rosa





Si l'on joue trop avec le feu, on s'y brûle ! Et manque de bol pour le bastardo d'italiano, le Van Sidéris avait atteint la limite de son calme. Seulement, comme il n'était pas du genre à s'énerver, il ne le montra pas. En plus c'était pas désagréable d'avoir quelqu'un sur soi ! Son âme pervertie ne pourra jamais dire le contraire. Il sourit de toutes ses dents, en levant ses yeux vers le jeune homme qui s'excusait ! Freya se garderait bien de lui dire, mais le chasseur avait une ouïe très fine, et même en chuchotant très bas, il avait entendu des bribes de ses paroles. Voilà qui allait être amusant. Ce petit avait une bonne bouille ! Le voir comme ça si innocent, donnait envie au jeune brun de le torturer un peu, en plus de le faire entrer dans une colère. Il attrapa les hanches du jeune garçon afin de le faire basculer sous lui ssur le fauteuil et lui mordilla l'oreille ! Oui, sous les regards de toute les personnes, voir même du gros qui était écœuré et qui continuait de les insulter dans son dialecte.

Le brun se releva et se mit bien devant le gros. Ce n'était pas son genre d'aider les gens, mais lorsqu'on s'attaquait à ses proies et ses victimes, le Van Sidéris pouvait être d'une humeur massacrante. Il planta son regard bleu dans ce du "Don" et lorsqu'il s'apprêta à le frapper, il esquiva avec une facilité déconcertante en attrapant son poing, et le fit valser jusqu'au mur le plus proche ! Bien évidemment de par sa corpulence, un trou ne fut pas difficile à faire. Il s'approcha du gros qui commençait à avoir peur de lui.

« ascoltare bastardo, io non sono il tipo di ragazzo che vorrebbe avere caso, se fossi in te, mi piacerebbe uscire di qui pronto »

L'homme compris en aquiescant, en s'excusant, et sortit du bar ! Au moins, une bonne chose de faites ! Le barman aurait bien aimé hurlé sur le jeune homme contre des réparations, sauf qu'il semblait autant apeuré ! Normal, le brun dégageait une aura assez flippante parfois ! Il se calma pour recommander un whisky et regarda le jeune homme encore allongé sur la banquette du fauteuil !

« Quoi tu en redemandes ? Si tu insistes ! »

Il sourit en se penchant vers lui, et lui mordit cette fois ci l'oreille qui n'avait pas encore subie. Il se sentait fier de le torturer de la sorte, bien qu'il était aussi possible qu'il se prenne une gifle, bah venant de ce gamin, ça ne risquait pas de lui faire de mal ! La douleur n'est qu'illusion chez Freya.










FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Di Renzo
Di Luna
Forest's
Brother Complex- Cute Nurse
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 26


MessageSujet: Re: Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]   Jeu 12 Déc - 10:22

Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]
► Une tentation  ◄




Jude confortablement installé sur les jambes du bel inconnu, se sentait tout ce qu’il y a de bien, il n’avait en aucun cas peur de ce gros balourd, surtout qu’il se sentait en ‘’sécurité‘’ sur ce jeune inconnu. En sentant deux mains fortes l’attraper par les hanches, il lâcha un hoquet assez bruyant sous la surprise. Il ne s’attendait pas à être renversé de tel manière à se retrouver dos contre le sofa, l’apollon au-dessus de lui. Il s’apprêtait à rouspéter quand il sentit des dents lui serrer assez fortement l’oreille. Il en lâcha un petit gémissement de surprise et d’excitation sur le moment avant de se ressaisir en rougissant violemment. Sentant tout les regards sur eux à cet instant, il détourna la tête du côté du dossier du fauteuil pour éviter de faire face à la ‘’vérité‘’.

Remarquant que la présente du bellâtre venait de disparaitre, il le chercha rapidement de ses yeux dorés avant de le voir faire face au gros monsieur. Jude posa tout son poids sur sa main lorsqu’il voulu se relever pour être assit et faire ainsi face à la scène. Contre toute attente en voyant le poings du gros commencer à partir, le jeune infirmier n’était pas du tout inquiet pour son sauveur. Il dégageait une certaine aura qui inspirait crainte et respect. Il se décida donc à lui faire entièrement confiance, et il pu vite s’apercevoir qu’il avait bien fait. Le voir esquiver le coup avec une telle simplicité pourrait faire espérer n’importe qui à reproduire un tel mouvement, pourtant il fallait être quelqu’un de vraiment entrainé pour réaliser une telle action.

« Ouah…. Quelle force, exprima Jude sans faire attention qu’il parlait à voix haute. »

La corpulence dominante de l’Italien venait de s’écraser comme un moins que rien contre le mur, qui avait cédé quelques débris à cause du choc. L’homme pu à peine se remettre de ses émotions que l’apollon c’était rapproché de lui, déclenchant ainsi divers tremblement montrant à quel point il avait peur. Maintenant, il ne faisait vraiment plus le malin, cela fit sourire Jude qui se sentait vraiment heureux de voir une telle scène.

* Vengeance, pensait-il. *

Jude pencha la tête sur le côté quand son sauveur se mit à parler Italien au gros, là sur le coup il était beaucoup trop loin pour réellement comprendre ce qu’il venait de lui dire mais, ça devait être assez menaçant pour que le gros finisse par s’enfuir tel un chien avec la queue entre les jambes. L’infirmier ne pu s’empêcher de ressentir une certaine excitation dû à toute cette violence et cette adrénaline, il se laissa tomber en arrière pour être à nouveau allonger sur le sofa. Il se mit à se déhancher sur le siège, ses lèvres s’amusant à être mordu de part et autre par ses dents. Il ne le lâcha pas du regard quand il commanda à nouveau quelque chose au barman avant de voir qu’il le fixait à son tour. Jude sentit un frisson partir du bout de ses pieds pour remonter jusqu’à ses cheveux.

A l’entente de ce qu’il venait de lui dire, Jude se mit à sourire en coin. S’il en redemandait ? Mais bien sûr ! Tout les jours ! Ressentir une telle passion, le mettait dans tout ses états et devenait rapidement pire qu’une drogue. Le voyant rapproché son visage de plus en plus près du sien, il sentait son cœur s’emballer. Il se laissa à nouveau mordre une oreille, lâchant un nouveau un soupir d’aise. Il ne savait pas s’il devait le repousser ou lui quémander de ne surtout pas s’arrêter. C’était sa conscience qui essayait de lutter contre ses hormones, une bataille comme celle de David contre Goliath, ses hormones allaient donc gagner d’avance. Il déposa ses petites mains fines sur le torse bombé de l’apollon avant de les resserrer, pliant ainsi le tissus de son haut.

« En temps normal je ne me laisse pas dévorer de la sorte sans au moins savoir le nom de la personne …, annonça Jude en lui faisant un sourire assez gêné. »

Il avait fait des choses bien pire dans sa vie mais, cette situation vraiment le gênait beaucoup. D’habitude les hommes qu’il draguait ou qui le draguait, étaient toujours très… soumis quand bien même ils étaient les dominants lors de la relation. Pour une fois que quelqu’un prenait autant d’initiative sur sa personne, il se sentait réellement flatté. Mais du coup, il ne savait pas comment réagir, est-ce qu’il devrait lui répondre en faisant la même chose ou juste se laisser faire ? Non parce que si l’apollon réagissait mal à ses réponses, se serait enquiquinant de ne plus être en compagnie d’un tel homme… Jude était en pleine bataille morale avant d’avoir enfin une idée, il essaya tant bien que mal de se redresser pour être assit. Il passa une main délicatement dans ses propres cheveux court ébène avant de croiser les jambes d’un mouvement ample.

« Vu comment c’est partit, puis-je vous tenir compagnie avec ma simple personne ? lui demanda t-il en espérant une réponse positive, juste vous et moi pas avec ses femelles. »

Certes le mots femelles n’étaient pas très cool mais, quand Jude avait mit le grappin sur quelqu’un il devenait très tranchant au niveau des mots choisis. Et ses femelles étaient en travers de son chemin, avec leurs regards lubriques où l’on sentait vraiment leur chaleur jusqu’à des kilomètres à la ronde.

* Désolé les filles mais, là il est à moi celui-là …*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le bon, la brute & le beau gosse [PV: Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Salut Beau Gosse! [pV Edge of Spear]
» Chaussette le beau gosse
» Le Beau Gosse est dans la place ! ✖ Alex Black ✖
» Beau gosse recherche blonde aux gros seins
» des liens pour un beau gosse peu connu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn Esperienza :: Italie :: Italie du Nord :: Venise-